Espace Pro - Groupes  Météo Nous contacter Nous situer Agenda Boutique des loisirs Boutique librairie  fr en

SilhouetteDecouverte

LA VOULTE à Mons-La-Trivalle

Chapelle de la voulteL’ancien village de la Voulte (Vuelta, la courbe en occitan), se situe sur un éperon rocheux qui domine un grand méandre du Jaur à proximité de son confluent avec le Fleuve Orb.

Ce site a permis l’implantation d’un château facilement défendable dès le XIème siècle et ce jusqu’à la Révolution française.

En 1271 la seigneurie est citée, avec celle de Colombières-sur-Orb et celle de du Poujol-sur-Orb, dans un acte de partage des biens entre les deux fils d’Almaric 1er, Vicomte de Narbonne (1210-1270).

Durant la guerre de Cent Ans, la noblesse languedocienne prend part activement aux combats contre les Anglais. Le Seigneur Bertrand Patau de la Voulte est fait prisonnier au coté d’Aymeric VII Vicomte de Narbonne et du Roi Jean Le Bon. La famille Seigneuriale des Patau administre la Seigneurie de la Voulte jusqu'au XVIIe siècle Elle passe aux mains des Seigneurs Belot de la Salvetat, devenu Belot de Tarrassac, vassaux du Vicomte du Poujol, baron d’Olargues.

La famile Belot disparaît lors de la Révolution Française et le château est entièrement détruit. Le lieu dit « les potences » au croisement de la route à quelques centaines de mètres du village est-il un nom indiquant leur destinée ?chap de la voulte oti

Ne subsiste du château que la Chapelle castrale, bâtie entre le XIème et le XIIème siècle dans l’enceinte du château, dont elle est un des derniers vestiges encore debout. Chapelle romane, dédiée à Saint-Roch, Notre Dame de la Voulte dépendait du Prieuré de Saint-Julien. Elle est l'église paroissiale jusqu’en 1732, date à laquelle elle est remplacée par l’église de Mons, plus grande et plus « moderne ». Classée aux monuments historiques en 1981, lors de sa restauration, sous un badigeon de plâtre, une fresque du XIe siècle est mise au jour. Elle représente la Parousie (venue du Christ lors du jugement dernier) : au centre, Jésus (aujourd’hui disparu), entouré d’un tétramorphe représentant les 4 évangiles. Un Aigle et un Lion représentant les évangiles de Jean et de Marc. Au registre inférieur, le Diable (jambes) accueillent les damnés qui vont être précipités en enfer. Au-dessus, sur le bandeau, on distingue un chien et un écu armoiré. Dans l’embrasement de la fenêtre axiale se trouve à droite et à gauche des anges et un rinceau de fleurs aux feuilles d’acanthes. Ce thème est typique de l’art roman et est présent sur de nombreuses fresques datant de la même époque.

De nos jours, la Chapelle de la Voulte est ouverte lors de manifestations culturelles, notamment aux alentours de la Saint-Roch (le 16 août). C'est l'occasion également de profiter de son acoustique exceptionnelle du lieu lors d’un concert organisé par l’Association des Amis de la Voulte.