Espace Pro - Groupes  Météo Nous contacter Nous situer Agenda Boutique des loisirs Boutique librairie  fr en

SilhouetteDecouverte

Saint Pons de Thomières

armoirie village saint pons
st pons de thomieresPeuplé dès la fin du néolithique, le site de Saint-Pons de Thomières connut une civilisation saint-ponaise, dont les vestiges sont exposés au Musée de la Préhistoire.
Puis les hommes quittèrent les grottes pour s'établir près de la Source du Jaur et fondèrent Thomières sur la rive droite. Les romains, les barbares, wisigoths et sarrasins envahirent tour à tour la cité.
En 36, Raymond Pons, Comte de Toulouse, installe une abbaye bénédictine et une cité se forme autour. Saint-Pons est née.

Elle deviendra une des villes les plus importantes du diocèse et atteindra son plus grand rayonnement dans la deuxième moitié du XVlème et au début du XVllème siècles grâce au développement de l'industrie textile, s'étendant des plaines minervoises et biterroises jusqu'aux monts de l'Espinouse et du Somail.
Devenue sous-préfecture après la Révolution, Saint-Pons est une cité industrielle active jusqu'au milieu du XIXème siècle.
Aujourd'hui
chef de canton, Saint-Pons-de-Thomières est un centre administratif.
Du musée de la Préhistoire à la cathédrale, ses rues  bordées d'anciennes échoppes et de linteaux décorés vous invitent pour une visite à remonter le temps.
Le marbre extrait des carrières locales se retrouve dans toutes les étapes de développement de la ville.
A visiter :
- Musée de la Préhistoire 
- Maison du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc
- La cathédrale, ancienne abbatiale, est devenue simple église paroissiale depuis la suppression du diocèse à la Révolution.

- Parc de loisirs du Pondérach avec sa piscine et son" parcours santé" installé au bord de la Voie Verte.

A 50 kilomètres de la mer, Saint-Pons regroupe les particularités du Sidobre, du Somail et de la Montagne Noire. Siège du Parc naturel régional du Haut Languedoc, la commune a un passé qui remonte à a la Préhistoire.
A voir : l'architecture méridionale de la cathédrale, l'ancienne église abbatiale plusieurs fois remaniée au cours des siècles. Elle abrite un chœur de marbre, des stalles en noyer sculpté et des orgues réputées comme les deuxièmes de France après celles de Notre-Dame de Paris.
Egalement la tour de garde Saint-Benoît, les remparts et les pittoresques ruelles qui bordent le Jaur.
Cette rivière prend sa source à Saint-Pons-de-Thomières. Souvent explorée à la fin du XIX siècle, et même aménagée pour la visite a certaines époques, la source du Jaur a toujours été un lieu sacré. Une inscription d'origine gallo-romaine retrouvée à quelques dizaines de mètres confirme ce que la tradition locale affirme : l’église Saint-Martin-du-Jaur, située à 30m de la source, aurait succédé à un temple plus ancien. Une légende affirme même que la source est un monstre pétrifié par les dieux à qui l'on a dédié le sanctuaire. N'hésitez pas à vous balader dans le parc à proximité, dont la végétation luxuriante garde la température douce en été.